Show More
© Arnold Newman/Liaison Agency/Getty Images
Man Ray

1890-1976

États-Unis & Russie

Emmanuel Radnitzky naît le 20 août 1890 à Philadelphie en Pennsylvanie, aux États-Unis. Sa famille s'installe à New York. Renonçant à l’architecture, il se lance dans le dessin et fréquente, dans les années 1910, les artistes d’avant-garde à New York. Il fait la rencontre déterminante de Marcel Duchamp et fonde avec lui la branche américaine dadaïste en 1915. Toujours avec Marcel Duchamp et Katherine S. Dreier, il fonde, en 1920, la Société Anonyme, première organisation aux États-Unis ayant pour but de collectionner et d'exposer l'art moderne. Il débarque en 1921 à Paris et présente ses premiers « Ready-made ». Puis il se consacre à la photographie. Il rencontre Jean Cocteau, Kiki de Montparnasse et les dadaïstes. Il réalise sa première exposition personnelle. 

 

L’année suivante, il commence ses expériences de rayographie. En parallèle, il se consacre à la photographie de mode. La revue Littérature publie en 1924 Le Violon d'Ingres, photographie avec Kiki de Montparnasse nue, dont le dos arbore les ouïes d’un violon. En 1925, il participe à la première exposition surréaliste dans la Galerie Pierre à Paris, avec Jean Arp, Giorgio de Chirico, Max Ernst, André Masson, Joan Miró et Pablo Picasso. En 1928, il rencontre Lee Miller avec qui il découvre la solarisation (technique pour donner une sorte d’aura autour du personnage), et tourne, après L'Étoile de mer, son quatrième film, Mystère du Château de Dés. En 1934, James Thrall Soby publie Photographs by Man Ray. Il poursuit ses collaborations avec les surréalistes, se consacrant parfois à la peinture. 

 

Il s’exile à New York en 1940, puis s'installe à Hollywood, son activité photographique est alors en berne. En 1951, il retourne définitivement à Paris et fait des expériences de photographies en couleur. Il participe à de très nombreuses expositions, aussi bien en Europe qu'aux États-Unis, et publie de nombreux ouvrages. En 1966, sa première grande rétrospective se tient à Los Angeles, au County Museum of Art, d’autres suivront dans les années à venir. Man Ray meurt à Paris le 18 novembre 1976. Sur sa tombe au cimetière du Montparnasse, on peut lire : Unconcerned, but not indifferent (« Détaché, mais pas indifférent »).

 

  • Butor Michel, L'atelier de Man Ray, photographies de Maxime Godard, Bernard Dumerchez, 2005.

  • Fayard Claude, Tournier Michel, Man Ray, photographe, INA, 1961.

  • www.ina.fr

  • www.ina.fr

  • www.ina.fr​

© 2017 © Achac - Bonne Pioche | Design : www.graphipro.com