Raconté par
Frédéric Taddeï
© Studio Harcourt

Frédéric Taddeï dont le père est italien, est repéré par Jean-François Bizot. Il collabore alors au magazine Actuel et présente, en parallèle, une chronique littéraire sur Radio Nova. Il fait ses débuts à la télévision dans Nulle part ailleurs sur Canal+ de 1994 à 1998. Puis, il remplace Thierry Ardisson de 1998 à 2006 dans Paris Dernière. Le lancement de l'émission D'art d'art, en 2002, le fait connaître du grand public. De 2006 à 2016, il présente Ce soir (ou jamais !) qui se transformera en magazine Hier, aujourd'hui, demain. En parallèle, il anime plusieurs émissions à la radio. De 2005 à 2011, il présente sur Europe 1, Regarde les hommes changer puis il part sur France Culture et l'émission Tête-à-tête. À partir de 2013, Frédéric Taddeï revient sur Europe 1 avec Europe 1 social club.

Lino Ventura

1881-1973

Espagne 

Né en Italie en 1919, Lino Ventura est le fils d’un immigré italien. Afin de fuir le fascisme, il quitte son pays avec sa mère pour rejoindre son père en France. Son intégration dans ce nouveau pays est complexe. Mis à l’écart dans sa scolarité, il décide d’aider sa mère à subvenir aux besoins de la famille et quitte l’école à l’âge de 8 ans pour enchaîner plusieurs petits boulots. Durant sa jeunesse, il s’initie au sport où il se forge ainsi une mentalité de gagnant. À l’heure de la Seconde Guerre mondiale, il est mobilisé dans l’armée italienne mais, très vite, il déserte. 

 

À la sortie de la guerre, il devient catcheur et prend le surnom de  la « fusée italienne ». Il remporte même le titre de champion d’Europe des poids moyens pour l’Italie en 1950. Trois ans plus tard, Jacques Beker lui propose de jouer dans son film Touchez pas au grisbi. Il incarne alors le rôle d’un robuste italien, Angelo, aux cotés de Jean Gabin. Suite à sa prestation remarquée et remarquable, on lui confie le rôle du gorille dans Gorille vous salue bien puis d’autres rôles lui sont offerts comme dans Classe tous risques (1958) ou encore José Giovanni (1960) auprès de Jean-Paul Belmondo. Souvent cantonné aux rôles de truand et de policier, il enchaîne les prestations dans Les Grandes Gueules et Les Aventuriers. Mais Lino Ventura marquera les esprits et le cinéma français pour ses inoubliables prestations de Fernand Naudin dans les Tontons Flingueurs (1963) et dans Barbouzes de Francis Lagneau (1964). Deux ans plus tard, alors qu’une des ses filles est victime d’un grave accident vasculaire à sa naissance, il créé, avec sa femme, l’association Perce-Neige. Quelques années plus tard, son talent est reconnu internationalement grâce à son jeu de mafieux dans Cosa Nostra (1972) de Terence Young. 

 

À partir des années 80, ses apparitions à l’écran se font moins nombreuses mais tout aussi remarquable comme dans Garde à vue (1981) de Claude Miller ou dans Les Misérables (1981) de Robert Hossein. À sa mort, le 22 octobre 1987, Lino Ventura aura joué dans soixante-quinze films pendant près de trente-quatre ans et reste 30 ans plus tard l’un des plus grands acteurs français. 

© 2017 © Achac - Bonne Pioche | Design : www.graphipro.com