Show More
© Christian Simonpiétri / Sygma via Getty Images
Claude François

1939-1978

Égypte

Claude François est né le 1er février 1939 en Égypte. En 1956, lorsque Nasser nationalise le canal de Suez, il est obligé de s’expatrier en France avec sa famille et c’est à Monte-Carlo qu’ils s’installent dans un premier temps. Pour vivre, Claude François court le cachet dans les grands hôtels de la Côte d’Azur où il débute dans des orchestres en qualité de percussionniste sous le nom de scène Kôkô. Il chante alors les chansons de Colette Deréal, Charles Aznavour, Mouloudji, Ray Charles. En 1961, il part à Paris, sur les conseils de Brigitte Bardot et Sacha Distel, et il contribue à la transformation de la variété française influencée par la mode yéyé. Il participe à l’émission Salut Les Copains et débute à L’Olympia. 

 

À partir de 1963, il enchaîne les succès. Il adapte d’abord Made to Love des Everly Brothers qui deviendra son premier tube sous le titre français de Belles, Belles, Belles ! Parmi tous ses succès, Comme d’Habitude (1967) sera repris par les plus grandes vedettes internationales de Paul Anka à Elvis Presley tandis que Le Téléphone Pleure sera vendu à plus de deux millions d’exemplaires et repris à l’étranger. Très vite, aux yeux de ses fans, il deviendra « Cloclo » et son style disco deviendra sa griffe. Il signe des titres importants notamment avec l’album Magnolias Forever sur lequel figure le titre éponyme de l’album ainsi que la chanson Alexandrie, Alexandra dont le 45 tours sortira le 15 mars 1978, jour de ses obsèques. Dès 1966, son jeu de scène s’enrichit grâce à une revue menée par quatre danseuses, les Claudettes. Cette révolution, dans le monde de la chanson et la télévision, laisse le souvenir d’une chorégraphie personnalisée composée de petits pas et de moulinets de bras. 

 

Outre ses qualités de chanteur, Claude François a été photographe de charme sous le pseudonyme de François Dumoulin, éditeur de revues comme Podium et Absolu. Il a également eu une carrière de producteur avec son propre label, les Disques Flèche, produisant à son tour de nouveaux talents. Le 11 mars 1978, sa mort à Paris provoque un choc dans la France giscardienne. Il laisse une œuvre de plus de quatre cents chansons. Devenu, malgré sa courte carrière, une véritable icône populaire, son succès perdure aujourd’hui. Film— Cloclo, de Jérémie Renier en 2012 — ou chansons — reprises par M. Pokora en 2016 — attestent du même engouement pour cette star de la chanson française.

© 2017 © Achac - Bonne Pioche | Design : www.graphipro.com