Raconté par
Lilian Thuram 
© Studio Harcourt

Né en 1972 à Pointe-à-Pitre, il devient un footballeur au destin glorieux, car il connaît la victoire lors de la coupe du monde en 1998 et lors du championnat d’Europe en 2000. Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1998. Il est alors considéré comme l’un des fiers représentants de la génération « black, blanc, beur ». Après une carrière de footballeur, il crée en 2008 la Fondation Lilian Thuram. Éducation contre le racisme et, en 2010, publie un livre, Mes étoiles noires. De Lucy à Barack Obama suivi par quelques autres.

Charles Aznavour

1881-1973

Espagne 

Né Aznavourian en 1924 à Paris, d’un père et d’une mère arménienne apatride de passage en France pour migrer aux États-Unis, Charles Aznavour court très jeune après les cachets et les petits rôles dans le domaine du spectacle. C'est à la fin de la Seconde Guerre mondiale que sa carrière commence lorsqu’il compose quelques titres avec le pianiste Pierre Roche et devient l’aide de Charles Trenet et d’Édith Piaf, pour qui il écrit quelques chansons. Il l’accompagne cette dernière dans sa tournée américaine entre 1947 et 1948. C’est aussi chez elle qu’il rencontre Gilbert Bécaud, en 1950. Tenace, Charles Aznavour travaille pour améliorer sa voix, et l’année 1956 représente un premier chapitre dans sa vie de chanteur. Pour son passage à L’Olympia, il chante Sur ma vie, qui devient un grand succès populaire. 

 

Sa carrière est lancée et, en 1960, Je m’voyais déjà obtient un véritable triomphe. C’est aussi le début de sa carrière au cinéma. Durant les années qui suivent, il nous laisse des classiques de la chanson française : Tu t’laisses aller (1960), Il faut savoir (1961), Les comédiens (1962), La mamma (1963), For Me Formidable (1964), La Bohème (1965), Emmenez-moi (1967) et Désormais (1969). En 1972, il défraye la chronique en chantant Comme ils disent, texte qui aborde avec respect — fait rare —, le thème de l'homosexualité. Dans les années 1970, il joue énormément à l’étranger. Suite au tremblement de terre en 1988 qui frappe son pays d’origine, il monte la fondation Aznavour pour l’Arménie et, l’année suivante, Pour toi Arménie, en collaboration avec plus de quatre-vingts artistes, se hisse au sommet des hit-parades. 

 

En 1995, il rachète les éditions musicales Raoul Breton, puis se consacre à l’écriture de livres en commençant par Mon Père, ce géant. En 2008, le président de la République d'Arménie lui confère la citoyenneté arménienne et, l’année suivante, il accepte le poste d'ambassadeur d'Arménie en Suisse. Il est aussi représentant permanent de l'Arménie auprès de l'Onu à Genève. Durant ces quatre-vingts années d’une carrière éblouissante, Charles Aznavour est l’auteur de plus de huit cents chansons et a joué dans plus de soixante films. 

 

En savoir plus

Pantchenko Daniel, Charles Aznavour, le destin apprivoisé, Éditions Fayard/Chorus, 2006. 

© 2017 © Achac - Bonne Pioche | Design : www.graphipro.com

Charles_Aznavour_©_Roger-Viollet